L'annonce aux enfants

Pour nous, les parents, l'aventure n'a de sens que si nous partons avec l'adhésion de toute la famille. Or en lisant des articles sur internet et les expériences d'autres familles, il est évident que les adolescents n'adhèrent que rarement au projet. Nous connaissons nos loulous. La réaction de notre fils aîné ne nous inquiète pas vraiment. Il a toujours aimé voyager avec nous. Aller vers les autres et découvrir le monde et les étrangers l'a toujours motivé et nous imaginons que la perspective du voyage et d'une année sans école va vite l'enchanter. Pour notre second, c'est une autre histoire! Il a une belle brochette de copains dont le plus proche, Aurélien, est vraiment un ami depuis le cours préparatoire et nous savons qu'il ne sera pas emballé à l'idée de partir (en avion qui plus est) vers l'inconnu. L'argument d'une année sans école peut être une aide, mais...

 

Nous abordons le sujet pendant nos vacances (en Espagne) l'été précédent l'hypothétique départ.

 

Comme prévu, Yoann est vite enthousiaste même s'il a quelques réserves par rapport aux copains et à son école actuelle. Il demande beaucoup d'informations sur l'enseignement que nous allons mettre en place. Rémy réagit de manière inattendue. En effet, même si la première réaction est une réserve immédiate concernant les copains, ce qui le turlupine le plus c'est sûrement les grands-parents. Il a l'impression que nous sommes froids, que nous ne nous posons aucune question, que rien ni personne ne va nous manquer. Après une bonne conversation, il est finalement plutôt partant. Il s'avère que l'aventure pourrait bien être l'affaire de tous!!!

 

En 2 jours, nous en avons tellement parlé que nous nous sommes trouvés un nom pour notre blog/site internet et que nous évoquons le voyage avec gourmandise. Même que si l'aventure tombait à l'eau (on n'a pas encore l'accord de nos patrons), nous avons la sensation qu'il y aurait plus d'un déçu... Les 3 semaines en Espagne nous conforte dans notre idée de grand voyage, le bien-être de vivre le quotidien à 4 est un grand luxe et une année ensemble nous apparaît comme le plus beau cadeau que nous puissions accorder à notre famille. Les nombreux fous rires que nous partageons cet été accentuent encore notre complicité autour du projet. Au retour, nous informerons nos parents du projet avant d'entamer les démarches auprès de nos directeurs.

 

Thème suivant: L'état d'esprit jusqu'au départ...

Retour au projet tour du monde dans nos têtes