L'école en voyage

Lire la suite 2 commentaires

Rentrer ou ne pas rentrer? telle est la question....

Lire la suite 7 commentaires

Chiang Rai

Le temple blanc à Chiang Rai
Le temple blanc à Chiang Rai
Lire la suite 1 commentaires

Chiang Mai

Lire la suite 1 commentaires

Siem Reap

Lire la suite 1 commentaires

L’APOPO

Plan des endroits déminés ou à déminer
Plan des endroits déminés ou à déminer

L'APOPO est une association particulière de déminage...

je vous laisse découvrir !

Lire la suite 1 commentaires

Phnom Penh, Koh Rong et Kampot.

Lire la suite 2 commentaires

LA PLANTATION

Là (c’est le cas de le dire) ça pique les yeux !!
Là (c’est le cas de le dire) ça pique les yeux !!

Nous nous sommes rendus à « LA PLANTATION » qui est une entreprise / association qui s’occupe de plantations de... de... de...

Allez essayez de deviner avec la photo.
C’est bon?
Attention spoiler...
C’est une plantation de poivre !
« LA PLANTATION » est une entreprise / association qui plante du poivre. Elle cultive la plupart des types de poivres, Noir, blanc, rouge, mais aussi du poivre long ou de l'anis, de la papaye, de l'ananas, des fruits de la passion,  des fruits du dragon, du curcuma, de la fleur de sel (ah non pas le sel, il vient des marais salants)...
Bref, de tout. « LA PLANTATION » est aussi impliquée dans diverses aides sociales telles que la construction et le fonctionnement d'une école. Elle permet aussi de fournir du travail à des travailleurs locaux (environ 100 permanents et 50 non permanents).
En 2013 un couple franco-belge s'installe au Cambodge et achète une parcelle de poivre (un peu laissée tombée depuis les khmers rouges et leurs exactions). Ils font donc leur première plantation en 2013
Lire la suite 15 commentaires

Le centre S-21

Lire la suite 1 commentaires

La guerre du Viêtnam

Entrée numéro 4 sur 13
Entrée numéro 4 sur 13

En 1955, les américains partent au Viêtnam pour aider la population à résister à l'invasion communiste (en effet l'élection d'unification du pays prévue pour 1956 prédit la victoire de Ho Chi Minh). Après plusieurs mois de guerre, les soldats se rendent compte qu'ils ne sont pas venus là pour aider les populations vu qu'ils affrontent tous les Viêtnamiens. 

Suite aux bombardements soutenus des Américains, les nord-viêtnamiens sont obligés de se terrer dans des tunnels creusés dans l’argile.

Au début ces tunnels se situaient à une profondeur de 12 mètres sous la surface.

Mais les bombes perforantes américaines atteignaient jusqu’à 7 mètres ce qui causait l’effondrement du tunnel à 12 mètres.

Ils ont donc creusé pour atteindre 15 et 23 mètres de profondeur car malgré le manque d’air à cette profondeur, ils pouvaient creuser des puits pour avoir de l'eau.

Les hommes étant partis au combat, les femmes étaient généralement plus nombreuses dans les tunnels.

Bien entendu, les seules lumières dans les tunnels étaient des bougies qu’on évitait d'utiliser pour économiser l’oxygène car il y avait 300 à 500 personnes pour 15 entrées/aérations (13 entrées 2 aérations qui ne peuvent pas servir de sortie).

Parmi les sud Viêtnamiens il y avait aussi les Viêt-cong qui tenaient avec les nord-Viêtnamiens. Voilà aussi pourquoi certain Américains sont devenus fous après cette guerre car les Viêtnamiens, qui connaissaient bien leur terrain, utilisaient des pièges et non des armes.

Lire la suite 2 commentaires

Ha Giang - Mèo Vac

Lire la suite 1 commentaires

Ha Long

Lire la suite 1 commentaires

L'ile de Tioman

Lire la suite 1 commentaires

Singapour

maquette de Singapour
maquette de Singapour
Lire la suite 2 commentaires

De Kalbarri à Perth.

Lire la suite 1 commentaires

Coral bay - Monkey mia - François Peron

Nous quittons Exmouth direction Coral bay et ses fonds marins extraordinaires, moins de poissons mais des coraux impressionnants ! 

Lire la suite 2 commentaires

Les tortues

Lire la suite 3 commentaires

Exmouth et environs

Lire la suite 1 commentaires

Le centre rouge !

le centre rouge porte bien son nom. Déjà depuis l'avion, nous pouvons voir ces teintes si particulières, même si nous sommes étonnés de voir des tâches vertes: la saison des pluies a rendu l'ensemble un peu plus verdoyant.
En sortant de l'avion sur le tarmac, nous sommes écrasés par la chaleur extérieure. ça nous change de Sydney et nous sommes ravis de pouvoir plonger dans la piscine en arrivant à notre hébergement.
Notre aventure sera encore davantage en mode routard à partir de maintenant puisque nous serons en tente et 4X4. Nous partons en direction des Mc Donnell Ranges, où nous passons la journée à marcher et reconnaître les trous d'eau pour nous rafraîchir. Passage à Gosse Bluff, cratère de météorite bien différent du "meteor crater" visité aux USA il y a quelques annnées. 

Lire la suite 3 commentaires

L'Opéra de Sydney

Contrairement à ce que la plupart des gens pensent, l'Opéra de Sydney n'est pas en une seule pièce. Il est même divisé en trois parties. La plus petite est un restaurant gastronomique. Les deux autres sont remplies de couloirs labyrintiques et de salles de théatre, de cinéma, de concert, de studios.

La ville de Sydney a organisé un concours mondial pour trouver le design d'un bâtiment qui servirait d'espace culturel et artistique. Jørn Utzon a été l'élu avec le design de l'Opéra que l'on connaît maintenant.

Après l'élection de son plan, l'architecte engage un ingénieur du bâtiment pour savoir si c'est réalisable.

À ce moment de l'histoire la fable raconte que Jørn Utzon aurait trouvé un moyen de simplifier les calculs en coupant une orange (seule chose qui restait dans son frigidaire). En effet construire une sphère pour donner la forme à son opéra simplifiait les calculs (J'espère que je vous ai pas perdus et que vous voyez un peu l'orange).

Lire la suite 2 commentaires

Sydney et les environs !

Lors de notre périple en Nouvelle Zélande, chaque fois que nous avons eu l'occasion d'aborder la suite de notre voyage vers Sydney, tous étaient unanimes: Sydney est une super ville ! Eh bien, on a adoré...

 

Lire la suite 2 commentaires

Les rencontres en Nouvelle Zélande

La rencontre en Nouvelle Zélande est facile, la population est accueillante et bienveillante. Nous ne savons quelles rencontres évoquer ici, les occasions furent si nombreuses.

Une famille maorie à la pêche aux oursins qui nous fait goûter le produit de son labeur, un groupe de néo-zélandais sur la plage autour du feu de camp devant le coucher de soleil qui nous invite à partager un bourbon-cola qui s’éternise..., les jeunes en visa-travail qui viennent majoritairement de France, d’Allemagne et d’Israel et prennent le temps de vivre avant d’attaquer la vie active (coucou Agathe et Sylvain, chtis lensois rencontrés au bout du monde, Anne-Cecile, Clara et Xavier, rencontrés 3 fois par un hasard le plus complet, Marion, Yoann et tant d’autres ! ), les néo-zélandais et étrangers en vacances qui ont partagé un moment avec nous, Vernon Kerine et leurs enfants, et là encore beaucoup d’autres qui ont pimenté notre périple. Enfin une famille autour du monde, Elo, Sebastien, Anaelle et Coline, qui comme nous, sillonnent les routes de notre merveilleuse planète pendant un an...

Et puis une mention particulière à Loretta et Colin, et leur fils Jérémie, adorable famille rencontrée quelques minutes en Bolivie et qui nous ont accueillis avec tant de gentillesse dans leur demeure à Auckland. Oui notre passage en Nouvelle-Zélande sera un souvenir inoubliable !

Lire la suite 4 commentaires

La Nouvelle-Zélande, son histoire et sa petite colonie française.

La Nouvelle-Zélande a été découverte en 1642 par Abel Tasman, son nom a d'ailleurs été donné à un parc national. En 1838, un français nommé Jean-François Langlois vient en Nouvelle-Zélande à Akaroa. Il fait un pacte oral avec les Māoris et il achète la péninsule de banks (ancien volcan maintenant rempli d'eau) pour mille francs. Les français partent chercher des colons et, pendant ce temps, les anglais signent un traité écrit avec les māoris pour la paix et la cohabitation sous la souveraineté britannique.

La maison du traité Waitangi
La maison du traité Waitangi
Lire la suite 2 commentaires

L'île Nord de la Nouvelle-Zélande

L’île nord que nous avons visitée plus sommairement, présente elle aussi de très jolis endroits à visiter.

Nos 2 visites essentielles concernent la « bay of Islands » et taupo. La première héberge les 2 villages de Pahia et Russell. À quelques kilomètres de là nous avons pu visiter la maison du traité, le plus haut lieu historique du pays où les britanniques et les quelques 500 tribus maories ont signé un accord pour partager leur vie sur le territoire... Taupo recèle nombre de phénomènes volcaniques: bassins, geysers, odeurs de souffre ou fumerolles sont la preuve d’une terre bien vivante sous nos pieds, c’est toujours tellement impressionnant ! La traversée de part en part de cette île, nous rappelle constamment que nous somme sur le territoire de La Comté, avec ces  collines verdoyantes parsemées de moutons (les temps ont changé depuis Tolkien !).

Lire la suite 3 commentaires

Sac de couchage Forclaz 10-15°

Nous l’avons bien éprouvé le mois dernier et pouvons donc vous donner un retour pertinent. 

 

Ce que nous avons apprécié :

La facilité de rangement. En effet, il nous est arrivé avec des sacs de couchage de nous « battre » chaque matin pour les faire entrer dans leur housse, ici pas de problème ! La housse est large et on peut serrer le contenu grâce à des sangles après avoir empaqueté le sac de couchage. 

La légèreté: pour notre tour du monde, c’était une exigence. Elle a été comblée. 

Le confort: large capuche pour les nuits plus fraîches. Attention cependant, le sac de couchage n’est pas adapté pour les nuits froides ! 

 

Notre conseil: utiliser un sac en soie à l’intérieur permet de préserver la propreté du sac de couchage et de gagner quelques degrés lors des nuits fraîches... 

Nouvelle-Zélande ou le bout du monde... L'île sud.

Nous connaissions bien peu la Nouvelle Zélande lorsque nous avons décidé de l’intégrer à notre programme. Alors nous nous sommes laissés surprendre...

 

Le pays est constitué de 2 îles principales:

L’île sud est la plus sauvage et préservée. De belles baies de sable doré, ou de sable noir selon l'endroit visité, s’étendent le long de la côte, bordée de fougères arborescentes, emblème du pays. Nous pouvons citer entre autres le fabuleux parc Abel Tasman dans lequel nous nous sommes offerts une sortie kayak, la côte Ouest près de Westport avec ses formations rocheuses étonnantes appelées « pancake rocks », la péninsule de Banks et le petit village d’Akaroa... Ces eaux limpides abrite une riche faune marine: lions de mer, pingouins et différentes espèces de dauphins s’y côtoient. Au centre de l’île, les montagnes cachent des lacs, des glaciers (qui sont victimes du réchauffement climatique et diminuent drastiquement ces dernières années) et retiennent les nuages. On comprend mieux pourquoi les Maoris ont appelé ces terres Aotearoa "le pays du long nuage blanc".

 

Nous aborderons l'île nord dans un prochain article.

Lire la suite 4 commentaires

La montre GPS ONMOVE 500 HRM

Nous marchons tous les jours. Alors une montre GPS pour mesurer notre forme pendant ce tour du monde, on teste !

 

Le démarrage de la montre:

Rien de très complexe, chargement de la batterie, puis les questions usuelles: date, heure, langue....
Après avoir vidé complètement la batterie, je vous confirme que le temps de charge annoncé est respecté 1h30 (elle est neuve, à voir dans le temps).

Les outils connectés disponibles pour cette montre:
   Sur un ordinateur : ONConnect
   Sur le téléphone ou la tablette: MyGeonaute Connect
 
Pendant notre tour du monde, nous n'aurons pas d'ordinateur mais  juste une tablette. J'ai testé rapidement ONConnect sur un ordinateur avant notre départ. 

ONConnect permet notamment (via la connection USB) de faire la mise à jour du firmware de la montre (contrairement au Bluetooth/MyGeonaute).
Lors de ma première tentative sur un  ordinateur avec Windows10 la montre n'a pas été reconnue et la mise à jour impossible (J'ai ouvert un ticket au support: problème lié aux dernières mises à jours Windows 10, corrigé en septembre).
Deuxième tentative sous Windows 8.1 : aucun problème, mise à  jour rapide du firmware de la montre vers la dernière version.

La montre est robuste et remplit bien sa fonction. Le temps (de plus de 7 heures) en utlisation GPS est respecté, les 10 jours en mode montre sont là aussi, la détection du signal GPS est de 30 à 40 secondes (quasi immédiat si vous repartez du point précédent), elle est résistante aux projections d'eau (même au courte immersion, quand on l'oublie quand on va se baigner en mer...). La montre peut contenir de nombreux parcours, il n'est pas nécessaire de la décharger tous les jours. Simple d'utilisation, on visualise facilement les données désirées pendant l'activité (durée, distance, vitesse, rythme cardiaque, ...).

 

Malheureusement avec une tablette, l'application MyGeonaute Connect n'est pas encore à la hauteur de la montre, même si cela s'améliore avec les dernières mises à jour. L'application plante encore regulièrement pendant les transferts des données. Et relancer une synchronisation montre/tablette après n'est pas des plus simples. L'application sur tablette ne gère pas le changement de position (verticale/horizontale). La carte des parcours n'est pas exploitable. Les temps de chargement après 7 heures de randonnée sont relativement longs et les données ne sont pas conservées dans le temps... Quelques mises à jour supplémentaires sont encore nécessaires pour finaliser l'ensemble.

0 commentaires

Pantalon modulable Trekking F100

Le pantalon transformable : un incontournable.

 

Une belle invention pour les voyageurs qui aiment marcher. En effet, le pantalon se transforme en short très facilement par un système de fermeture éclair. 

Les avantages du short donc lorsqu’il fait chaud, les 2 « jambes » étant très légères et prenant peu de place dans un sac, mais aussi et surtout l’avantage de pouvoir remettre un pantalon en cas de fraicheur, de moustiques, d’herbes urticantes, d’insectes.... un grand confort donc en trek. 

La coupe du pantalon femme est ajustée, un petit bémol toutefois sur les passants qui laissent peu de place pour la ceinture (qui doit être relativement fine!). 

Le pantalon homme présente de nombreuses poches (ouvertes ou qui se ferment grâce à des boutons et fermetures éclairs) qui permettent d’emmener et de protéger du petit matériel: couteau Suisse, anti moustiques, stick à lèvres, bandana...

Lire la suite

Santiago du Chili et ses environs

La capitale chilienne n'en finit plus de s'étendre entre les 2 chaînes montagneuses. La configuration des lieux retient un smog qui peut parfois cacher les sommets environnants. Cela dit, le centre ville est plutôt agréable à visiter avec ses cerros depuis lesquels les promenades nous dévoilent des panoramas imprenables sur les différents quartiers, les monuments intéressants et une ambiance détendue.

Depuis Santiago, en une heure de voiture, vous vous rendez en station de ski ou dans les vignobles et en une heure et demie, vous pouvez mettre les pieds dans le Pacifique à Viña del Mar, ville attenante à la fameuse Valparaiso!

Lire la suite 1 commentaires

Mendoza et ses environs

Lire la suite 1 commentaires

Nos moyens de déplacements en Amérique du Sud

Lire la suite 3 commentaires

Pour les joueurs ! Les réponses ...

Chers amis lecteurs,  nous vous proposons un petit jeu...

Lire la suite 0 commentaires

La péninsule de Valdès

Lire la suite 3 commentaires

Puerto Madryn et ses environs !

Aux portes nord de la Patagonie se trouve une terre dont le nom fait rêver plus que les sud-américains.

Pour l'atteindre, nous avons quitté Buenos Aires pour un trajet de 20 heures de bus.

A notre arrivée à Puerto Madryn, nous avons choisi de louer une voiture pour bénéficier de la liberté nécessaire à l'optimisation de ces quelques jours...

 

Ponta Tombo

Lire la suite 1 commentaires

Buenos Aires

La capitale Argentine à tantôt des faux airs de Paris quand on se perd dans les ruelles aux maisons hautes, aux balcons étroits,  tantôt des faux airs de Manhattan avec sa petite île plantée de hauts buildings (Ok, ils ne sont pas aussi hauts que les gratte-ciels de New York), ou tantôt de Madrid avec sa vie nocturne. 

 

Lire la suite 1 commentaires

Tshirt Tech fresh 50

Nous avons testé les Tshirts Tech Fresh 50 dans des conditions d'humidité très variables: Au Mexique et au Brésil où l'air était saturé en humidité à la saison des pluies et au Nord Chilien et Sud Bolivien où l'humidité est inexistante...

 

Lire la suite

Eva Duarte Peron dite Evita

Visite du musée EVITA à Buenos Aires.

 

La famille Duarte était pauvre. Eva faisait des petits boulots pour aider mais cela ne rapportait pas assez d'argent. Elle arrive donc à convaincre sa mère de lui laisser passer une audition pour devenir actrice.  Elle avait 15 ans...

 

 


Lire la suite 3 commentaires

Les chaussures Forclaz Flex3

Après 3 mois de marche en ville, randonnée avec les Forclaz Flex 3 aux pieds, voici le retour de Rémy sur ces chaussures...

 

Pour ma taille 37, pas de chaussures montantes mais des Flex 3. Nous avons parcouru environ 750 km à pied depuis notre depart. Alors les Flex 3, je peux en parler...

Ces chaussures sont confortables, je n'ai jamais eu d'ampoules ni même mal aux pieds. J'ai l'habitude de porter des baskets et ces chaussures m'ont convenu immédiatement, avec je me sens GEANT !


Lire la suite

Sac à dos Forclaz 30 Air+

Lire la suite

Les chutes d'Iguazu

Au coeur des parcs Nationaux d'Iguazu en Argentine et au Brésil, les chutes ! 

Cette merveille naturelle a un cumule d'environ 3 km de chutes dont la plus grande atteint 81 m de hauteur. 

En dessous, on se sent tout petit, petit... petit !

Lire la suite 2 commentaires