Phnom Penh, Koh Rong et Kampot.

Phnom Penh

Cette ville du Cambodge nous a surpris par sa quiétude. En effet, même si elle en est la capitale, le rythme de vie et la bienveillance des habitants en font un endroit où il fait bon marcher, visiter et rencontrer les populations.... nous n’y avons passé que 3 jours, mais déambuler dans les rues, découvrir le marché, compatir aux souffrances infligées par les Khmers rouges au camp S21 (voir l’article des frangins ici) et s’émerveiller dans l’enceinte du Palais Royal fut véritablement plaisant !

Koh Rong

Pour nous rendre à Koh Rong, nous nous rendons d’abord à Sihanoukville, une ville que nous avons vite comparé à une décharge publique... les rats côtoient les habitants en se nourrissant dans les poubelles qui pourrissent dans la rue, répandant leurs odeurs nauséabondes alentour...

La pauvreté y est évidente et les sourires épanouis sur les visages des enfants nous laissent sans commentaires...

À côté de Sihanoukville (10kms environ), nous passons une nuit proche de la plage d’Otres. Tourisme de masse, surexploitation de la plage et du village attenant, touristes considérés comme des porte-monnaies sur pattes, nous avons trouvé ici tout ce qu’on exècre. Heureusement, le ferry vers Koh Rong nous entraine dans un tout autre Cambodge, celui que nous avons eu tant de plaisir à découvrir !!!

D’abord une magnifique plage, avec du sable blanc, quelques coraux et poissons, timides ou facétieux qui entrent avec vous dans des jeux de cache-cache sans fin, un resort simple où de gros cochons roses dorment sous votre bungalow (sur pilotis), un charmant village de pêcheurs à 20 minutes de marche de l’hôtel, une plage paradisiaque (cocotiers, plage dorée!) à une heure de marche qui vous permet de traverser une partie de la jungle insulaire... Petits et grands profitent des activités qu’offrent l’île et l’hôtel, si proches de Sihanoukville et pourtant à des années-lumière de celle-ci!

Kampot

De Koh Rong nous voici direction Kampot, sans traîner à Sihanoukville, dont vous l’avez compris nous ne sommes pas fans.

Ces 4 jours à Kampot furent un ravissement ! Non seulement la ville est jolie, propre, typique et pleine de bons restaurants, mais en plus elle est entourée d’une campagne colorée, riche en cultures (rizières, plantations de poivre et de fruits) et en petits villages pleins de vie. Notre exploration d’une journée en scooter nous a ravis, vous l’aurez compris. D’ailleurs, la visite de la plantation de poivre en a inspiré plus d’un (pour l’article c’est ici !)

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Magali (vendredi, 04 mai 2018 00:40)

    C'est très beau! Vous avez raison de fuir les endroits (trop) touristiques et de sortir des sentier battus. Encore une fois, vous êtes de vrais "mochileros"!

  • #2

    Jacqueline (samedi, 12 mai 2018 20:22)

    Un voyage super
    Bisous à tous les 4