Notre arrivée au Chili

La sortie du territoire bolivien n'est pas une mince affaire et nous passons 2 heures à la frontière avec le Chili. Ici pas de scanner et autres portiques. Juste un gentil labrador qui joue à la chasse aux narcos. Alors tous les bagages alignés dehors avant la fouille (par les douaniers pour vérifier les contenus) et on lâche le chien dans les bagages et le bus... 

 

Quelques heures plus tard, nous arrivons à Calama où nous sommes stupéfaits de voir autant de drapeaux chiliens. Eh oui! ici la fête nationale a lieu le 18 septembre et le Chilien est patriote ! 

 

Calama sera aussi la ville d'où nous partons visiter la laguna Inca Coya et Chiu-Chiu, petit village où nous contemplons la première église construite au Chili, 1540 (elle fait son âge ;-). Enfin à proximité de Calama nous visitons aussi Chuquicamata, mine de cuivre la plus grande du monde et village déserté du même nom. Nous ne nous étendons pas sur ce sujet car vous trouverez plus d'infos dans "le coin des frangins" avec l'article écrit par Yoann et Rémy.

Écrire commentaire

Commentaires: 2
  • #1

    Magali (jeudi, 21 septembre 2017 19:16)

    Vu le nombre de bagages/sacs à dos alignés, vous n'étiez pas les seuls dans le bus. D'ailleurs qu'avez-vous pensé jusqu'à présent de la fréquentation touristique européenne dans les pays déjà visités? Vous arrive-t-il de croiser d'autres "mochileros"?
    Bisous à toute la famille!

  • #2

    Christiane (mercredi, 27 septembre 2017 20:06)

    Ma poule, le casque te va à merveille;je te le suggère comme tenue à la prochaine soirée rock ;