4 jours magiques au Sud lipez et au salar d'Uyuni

Le Salar d'Uyuni et le Sud Lipez, voilà des lieux qui font rèver lorsqu'on prépare son voyage pour la Bolivie. Juste incontournable !!! Cependant, comment s'organiser, quel tour choisir et d'où partir ?

A Potosi, pendant deux jours nous avons interrogé les voyageurs de retour du Salar, lu et relu le routard, regardé des tonnes de sites internet pour ne pas rater ce moment... Finalement, après tous les conseils des uns et des autres, nous sommes partis vers Tupiza pour démarrer ce tour et nous avons choisi l'agence Alexandro Tours.

Tupiza offre plusieurs avantages: ville moins connue des voyageurs, moins courues avec moins d'agences pour le voyage mais des agences qui semblent plus pro. Autre avantage, le tour fait 4 jours contre 3 depuis Uyuni (mais c'est un peu plus cher bien sûr) et puis il y a le Far West de Tupiza...

Nous avons pu discuter avec le guide et voir le 4x4 de l'agence Alexandro Tours avant de nous décider. Nous avons finalement opté pour cette agence plus familiale que la toute puissante concurrente Tupiza Tour.

 

Et ce fut TOOOOPPPP !

Jour 1 - Départ de Tupiza pour le Sud Lipez

Nous nous sommes levés à 5h30 pour rejoindre Rolando, notre guide, qui nous attendait devant l'hôtel avec la jeep.

Après avoir chargé les bagages sur le toit, nous sommes partis avec Rolando et Melvi (prononcez : Melbi), notre cuisinière, vers le Sud Lipez.

Après quelques heures de route et plusieurs paysages sublimes, nous nous sommes arrêtés manger à la cité enchantée : La cité enchantée est une accumulation de sable compressé au point de devenir de la roche qui a été érodée par l'eau et le vent au fil du temps.

 

L'après-midi, nous avons visité un village de conquistadors aujourd'hui nommé le "Pueblo fantasmas" (village fantôme) qui est tombé en ruine après le départ des colons qui ont exploité l'or de la région (car la Bolivie est un pays possédant beaucoup de minéraux tels que l'argent, l'or et le cuivre).

Rolando nous a ensuite véhiculé au plus haut point de la journée : la "laguna Morena" (petit lac situé à 4855m d'altitude) avant de nous déposer à l'hôtel où nous avons observé un lever de lune et fait honneur au repas de Melvi: une soupe et de la purée/bolognèse.

 

Jour 2

Nous nous sommes levés à 6h30 pour être partis à 7h15. De beaux paysages se sont succédés alors que Rolando nous conduisait pour prendre un bain dans les sources chaudes (39°C dedans, 5°C dehors!). Ensuite, nous nous sommes rendus dans le désert  de Salvador Dali, particulièrement venteux avant de repartir vers la laguna blanca et la laguna verde, qui se côtoient au pied du volcan Licancabur. Nous avons en cette demi-journée plutôt chargée atteint le plus haut point de notre tour du monde : des fumerolles... à 5000m d'altitude!

Rolando ayant toujours de bonnes idées de lieux de pique-nique, il nous a emmené sur un mirador avec vue sur la "laguna Colorada" pour manger en compagnie de lapins à longues queues. La laguna Colorada est un magnifique lac d'un rouge-oranger dans lequel pêchent des centaines de flamands roses. Enfin, nous avons atteint le plus haut point de notre tour du monde : des fumerolles... à 5000m d'altitude!

Finalement, nous sommes arrivés à l'hôtel où Melvi nous a gâtés.

 

Jour 3

Hier soir, nous nous sommes endormis chacun dans notre lit, mais ce matin il fait tellement froid qu'on se retrouve 2 par lit! Mdr 😂 !

Nous nous réveillons à 7h15 pour partir vers la "copa del mondo" (rocher appelé ainsi à cause de sa forme) à 8h. Nous avons pu observer différentes formations rocheuses avant de partir vers le canyon de l'anaconda ( il a la forme et le nom du fleuve qui le traverse).

Rolando nous descend dans le canyon pour prendre le repas. Une longue route nous attend jusqu'à l'hôtel situé à quelques centaines de mètres du salar. L'hôtel est fait en sel : les murs, le sol, les chaises, les tables... Au menu lasagnes ! Et en plus un cocktail aux couleurs de la Bolivie et du vin pour les parents !

Jour 4

Lever à 5h00 pour un départ à 5h30 vers le Salar. C' est une étendue blanche au centre  de laquelle se trouve une "île" de cactus appelée Incahuasi. La vue du lever de soleil sur le Salar est un instant magique où le silence est total car tout le monde se tait pour admirer le soleil levant.

Ensuite, c'est LE moment de délire où l'on peut faire des photos de grand n'importe quoi (par exemple David battant Goliath sauf que David c'est Rémy et Goliath c'est papa). On y passe une bonne heure à tromper la perspective pour nos photos. Enfin vient le temps des adieux avec Rolando et Melvi qui ont été tellement serviables pendant le voyage et qui nous ont donné plein d'anecdotes et d'explications sur la faune, la flore et la géologie du Salar et du Sud Lipez.

Yoann, Rémy et les parents.

Écrire commentaire

Commentaires: 7
  • #1

    Magali (jeudi, 14 septembre 2017 01:40)

    Coucou c'est Emma!
    j'ai lu votre article avec maman. Moi je n'aime pas quand il fait froid mais j'ai adoré les photos.
    Bisous à Rémy et Yoann.

  • #2

    Yoann et Rémy (jeudi, 14 septembre 2017 03:31)

    Coucou Emma,
    Nous non plus nous n'aimons pas quand il fait froid mais, le Salar, c'était super :)
    On est très contents que nos articles te plaise et maintenant on est au Chili
    Passe le bisous à tes parent et à ton frère
    À bientôt

    Yoann et Rémy

  • #3

    tatie Anne Marie (jeudi, 14 septembre 2017 17:35)

    quel bonheur de voyager avec vous,j'apprécie beaucoup la faune et la flore ...et ces paysages fabuleux!!!la chance aussi de gouter des mêts nouveaux et des fruits !!!je suis preneuse pour une recette typique...:=))

  • #4

    Christiane (vendredi, 15 septembre 2017 20:26)

    Salut ma Poule!
    Je vois que tout se passe bien, continue à mettre tout plein de photos, j'adore!!!!
    Et maintenant, ne sois pas jalouse mais ... je vais corriger des copies, youpi!!!!!
    Très grosses bises à tous et bonne continuation.

  • #5

    Françoise (samedi, 16 septembre 2017 15:01)

    bonne continuation à tous!

  • #6

    Weber Jacqueline (jeudi, 28 septembre 2017 07:51)

    Superbe, surprenant, incroyable.

  • #7

    Guy. One (dimanche, 08 octobre 2017 21:39)

    Bon, j'ai un peu de retard, mais je ne le regrette pas!!!
    Que c'est beau! et quand en plus vous êtes accompagné d'un excellent guide!
    Que du bonheur!!!