Le Mexique ! Notre parcours et ce qui nous a surpris...

Le parcours

Mexico / Puebla / Oaxaca (Monte Alban, Hierve el Agua) / San Cristobal de las casas (Canon de Sumidero, Agua Azul) / Escarcega / Calakmul / Bacalar / Tulum (Akumal) / Rio lagartos (las coloradas) / Izamal / Uxmal / Campeche / Villahermosa / Mexico


Les surprises de l'aventure Mexicaine ...

Notre découverte du Mexique ne concerne donc que la zone qui va de Mexico au Yucatan et le Yucatan.

En ville:
Les habitants sont sympas, accueillants (même si peu souriants au 1er abord) et ont envie de communiquer;
La pauvreté et l'insalubrité des nombreuses habitations;
L'état des routes (ralentisseurs nommés "tope" et nids de poule partout);

Hors des villes:
Quand on sort des grandes villes, au Yucatan, la forêt (jungle) est partout; 
Les paysages sont très diversifiés  (jungle, plages de sable blanc, canyon, chutes d'eau);
Eau de la mer avoisine ou dépasse les 30°C;
La police est présente partout et des barrages militaires fleurissent entre les états;
Les paysans qui labourent à l'ancienne avec un cheval ou un boeuf;
Les travailleurs qui nettoient les fossés avec des machettes;
La conduite est particulière (BAU utilisée pour permettre de doubler);
Les vendeurs de perruches le long de l'autoroute près de Mexico.


Dans les villages:
Les villages ont tous leur nom écrit en lettres de couleur sur la place centrale;
Les ralentisseurs dans les villages;
Les vendeurs de fruits qui viennent à la voiture au niveau des ralentisseurs, dont les enfants inconscients du danger. Et parfois des barrages avec un fil pour t'obliger à t'arrêter et te faire payer quelques pesos à un hypothétique droit de passage;

Dans la partie Maya/Yucatan:
La taille des mayas bien plus petits que la moyenne;
Les pick up avec des gens à l'arrière surtout des enfants
Les motos avec 4 ou 5 personnes dessus, sans casque ni protections à grande vitesse sur les routes et même autoroutes;
Le parc automobile est ancien et beaucoup de véhicules dans les villages ne passeraient pas le contrôle technique ... (s'ils arrivaient jusque là)

Beaucoup d'enfants dans les rues;
Beaucoup de faune et de flore. Les zébus;

 

Une autre civilisation avec des vestiges pour en témoigner !


De manière générale dans toute la partie visitée:

Le goût des fruits notamment ananas et mangues, et des fruits inhabituels comme les fruits du cactus, la goyave, la pitaya...
Les plats (de base) ne sont pas aussi épicés que ce qu'on pense;

Pas de fajitas (en 3 semaines on n'en a vus qu'une fois sur un menu !);

Tout le monde, y compris les mexicains, boit de l'eau de bouteille. Ici l'eau du robinet est imbuvable si on souhaite rester en bonne santé;

Un pays coloré (maisons, nourriture, vêtements);
En dehors de Mexico, une température moyenne de 35 degrés et une humidité énorme vous coûte des litres de sueur au moindre mouvement;

Les pluies soudaines qui s'arrêtent comme elles ont commencé; 

Un manque de sécurité évident sur les routes (Vitesse, dépassement) mais aussi dans le travail (échafaudages avec des travailleurs non sécurisés);
Énormément de surpoids et d'obésité (le Mexique est le pays ayant le plus d'obésité et de diabète au monde);
Le nombre de chiens errants nous a impressionnés;
La roublardise: les prix augmentent pour les touristes comme par magie sur certains sites...
La mordida (nous y reviendrons dans un article dédié à la voiture au Mexique);
Le manque de notion d'écologie d'une part (articles jetables, déchets partout) et un parc éolien énorme d'autre part...;
Une seule société pour l'essence:  la Pemex;

Les camions et les bus en mode char de Ben Hur.
Les branches d'arbre posées pour faire ralentir sur la route en cas de problème;
Le bon sens prédomine, le pays n'est pas procédurier;
Le papier toilette se jette dans une poubelle et jamais dans la cuvette (On vous épargne la photo :-) ). 

Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Magali (dimanche, 20 août 2017 21:23)

    Super! Cela nous rappelle plein de souvenirs, rien a changé depuis que nous y sommes allés il y 12 ans sauf... l'interdiction de jeter le papier hygiénique dans les toilettes. On a connu cette expérience récemment en Grèce et on vous remercie de ne pas fournir la preuve en image!
    On pense qu'à présent vous êtes devenus des as du volant sur les "routes" mexicaines! Jamais on aurait osé! Bravo les aventuriers!
    Impatients de lire la suite de l'aventure en Bolivie!
    Profitez bien!